Sélection de mots-clés, pourquoi faut-il la soigner ?

Sélection de mot-clé, la soigner pour gagner en visibilité

Votre sélection de mots-clés est utile partout où se trouvent vos publics cibles. En particulier sur votre site, pour remonter et gagner de la visibilité dans les résultats de recherche Google, et sur les réseaux sociaux. Il faut donc les sélectionner avec soin afin de les utiliser sur l’ensemble de votre écosystème digital et social.

Une bonne sélection de mots-clés doit être en accord avec vos axes de communication. Première étape, relier le travail sémantique à votre démarche de communication digitale globale. Et rester ensuite concentré sur vos territoires d’expression. Votre stratégie de contenu permet d’établir au préalable cette colonne vertébrale de votre communication digitale. Dès le lancement de votre projet de communication digitale, elle n’est là que pour une chose : servir vos objectifs d’image et de développement.

Une sélection de mots-clés utile dans tout votre écosystème

Conçus en symbiose, sites et réseaux sociaux s’enrichissent mutuellement en continu par le biais de liens et des fonctionnalités de partage. Les communautés se forment et s’épanouissent à l’intersection entre plates-formes digitales et réseaux sociaux. Chacune d’entre elles répond à des usages différents en termes d’horaires, de type de contenus (vidéo, image, texte…) et de tonalité. Les communautés s’y retrouvent à travers des centres d’intérêts, des sujets de conversation et des territoires sémantiques communs. Pour faire une sélection de mots-clés efficace, il convient donc de penser à son utilisation dans l’ensemble de votre écosystème digital et social. Comment les mots-clés vont-ils concrètent vous permettre de jouer l’effet réseau?

Les mots-clés sont essentiels pour générer de la performance digitale et optimiser votre visibilité. Votre sélection de mots-clés s’effectue lors de l’élaboration de votre stratégie éditoriale. Vous allez ensuite jouer la répétition de ces mots-clés prioritaires. Pensez aussi à les adapter régulièrement à chaque contexte de communication, chaque moment particulier. Grâce à ce travail en continu, votre contenu sera vu et relayé. Il aura plus d’impact en termes de notoriété, de trafic et d’audience.

Répéter les mots-clés de votre sélection

La solution est de reprendre vos mots-clés prioritaires d’un canal à l’autre. Il faut être présent de manière régulière et constante sur l’ensemble de votre écosystème. Dans la sphère sociale plus encore qu’ailleurs, les échanges sont une matière vivante, comme toute conversation. Veillez donc à garder de la souplesse et à faire évoluer votre sélection de mots-clés pour vous adapter aux usages des différents vecteurs de communication. Car ce qui est valable aujourd’hui ne le sera plus forcément demain.

Des liens pour mailler votre contenu avec votre sphère sociale

Seconde étape de votre optimisation sémantique : créer des liens entre votre site et vos réseaux sociaux. Les réseaux sociaux renvoient ainsi à votre site et à vos sites partenaires via des liens insérés dans les publications. Vos tweets et posts vous sélectionnez par rapport à vos enjeux de communication permettent d’« hameçonner » (c’est-à-dire d’attirer) vos followers (les abonnés qui suivent vos comptes et pages). Les mots-clés prioritaires que vous y insérez y contribuent. Vous incitez ainsi votre cible à consulter les pages de votre site.

En retour, des icônes de partage permettent de relayer les articles sur vos réseaux sociaux en un clic. Cela optimise votre présence digitale en démultipliant l’audience de vos contenus. Les mots-clés servent constamment de passerelles entre sphères digitales et sociales. C’est l’effet réseau.

Soigner votre sémantique améliore votre Social Rank

Votre présence et votre activité sur les réseaux sociaux sont donc clés pour améliorer votre référencement naturel. Au même titre que votre sélection de mots-clés.

L’algorithme de Google qui fait remonter vos pages dans ses propres pages de résultats est intimement lié à la sphère sociale. Le fameux Google bot – le robot de Google dédié au SEO (Search Engine Optimization) – prend en compte votre notoriété sur les réseaux sociaux. L’intensité de votre présence sociale contribue en effet à faire remonter le contenu de votre site dans les page de recherche Google.

Concrètement, lorsqu’un abonné clique sur un lien inséré dans un tweet ou un article sur LinkedIn, votre Social Rank progresse. De même lorsqu’il like votre contenu en cliquant sur l’émoji en forme de cœur. Et Google aime ça ! Or, de gaieté de cœur ou non, nous voulons tous peu ou prou que Google soit « notre ami », selon l’expression consacrée.

Une bonne sélection de mots-clés, c’est plus de visites sur votre site

Les mots-clés sont d’abord les précieux sésames choisis pour générer du trafic vers votre site Internet via les moteurs de recherche. Bien les insérer au fil du texte en facilite la lecture et améliore votre cote auprès du Google bot. Le robot Google qui vient régulièrement vérifier vos bonnes pratiques rédactionnelles afin d’évaluer votre référencement naturel.

Comment bien sélectionner et utiliser les mots-clés pour que le robot les repère au plus vite lorsqu’il scrawle (parcourt) votre site ?

Le mot-clé principal de chaque article est placé à des emplacements stratégiques :

  • dans les intitulés de rubriques
  • au début du titre de page
  • au début des intertitres
  • au sein des textes, à répartir avec parcimonie pour privilégier la fluidité de lecture

Qualité éditoriale et fraîcheur du contenu sont déterminantes pour la réussite de l’expérience web que vous offrez aux visiteurs. Tout l’enjeu est de les retenir puis de les inciter à revenir. La lisibilité du texte et sa cohérence avec votre positionnement thématique et vos territoires sémantiques sont une des clés de l’expérience-utilisateur. Si vos lecteurs sont satisfaits, ils le feront savoir. Ce sont vos premiers ambassadeurs !

Créer des liens ancrés sur votre sélection de mots-clés

L’ étape suivante ? Créer un maillage entre les pages de votre site. On parle de netlinking interne. Techniquement, pour créer ces liens, il convient de les « ancrer » sur un mot-clé important. Concrètement, il s’agit donc d’insérer une adresse de site (l’URL) en arrière-plan du mot-clé.

Ce mot-clé est à sélectionner avec soin en fonction :

  • de vos priorités sémantiques
  • du volume de messages qui l’incluent sur les réseaux sociaux où vous souhaitez déployer votre image
  • du nombre de requêtes qu’il génère sur les moteurs de recherche.

Il est possible aussi de jouer l’effet réseau avec d’autres sites proches de votre univers sémantique et concurrentiel qui peuvent devenir partenaires. On parle de netlinking externe. Comment obtenir cet échange de bons procédés ? Votre politique de net linking consiste à contacter les webmasters d’autres sites pour leur demander de faire pointer des « liens entrants » vers votre site. Et vice-versa.

En effet, tout est question de qualité des relations, de bonne intelligence. A vous de veiller ensuite à constamment les entretenir, comme dans la vraie vie ! Désormais, l’intelligence est connectée, et démultipliée ainsi par le jeu des liens et des interactions.

Les échanges de liens fonctionnent entre sites par « affinité » à partir de sujets de préoccupation, de questions de société, de champs de compétence professionnels, de passions et de centres d’intérêt communs. Les fameux « atomes crochus » n’ont donc rien perdu de leur importance !

Accueillir vos visiteurs dans un « cocon » sémantique

Ainsi, veillez à baliser vos thématiques et vos champs sémantiques dans les titres et intitulés de rubriques. Puis à les déployer de façon subtile et harmonieuse au fil de vos publications. Vos followers trouvent ainsi ce à quoi ils s’attendent sur votre site. Ils se sentent alors bien accueillis. Reconnus. Et cela compte beaucoup dans un monde incertain, mal en point, dont la donne est violemment bouleversée.

Votre écosystème digital leur offre ainsi une sorte « cocon sémantique » dans lequel ils se reconnaissent en tant que membres d’une même communauté. Satisfaits de l’expérience utilisateur, ils seront plus enclins à partager vos contenus avec leur propre communauté, boostant au final votre audience.

On perçoit dès lors combien construire votre histoire et faire vivre votre story-telling. La pertinence de votre contenu de marque – le fameux brand content – passe par l’utilisation judicieuse de vos mots-clés prioritaires. Et par leur articulation habile dans des contenus structurés. Il s’agit ensuite de faire évoluer vos contenus éditoriaux au fil du temps.

Tout dépend surtout de l’analyse de vos statistiques de trafic et d’engagement avec votre communauté. Sans oublier de rester attentif aux tendances sémantiques, sur les sites de votre sphère d’influence comme sur les réseaux sociaux où votre cible aime se retrouver.

Dans un prochain article, nous aborderons un volet plus pratique du travail sémantique : les outils de sélection de mots-clés au  plan qualitatif.   

Articles similaires

Leave a Reply